Dans un contexte social et économique difficile, où de plus en plus de personnes sont touchées par la précarité, l’Adie, association pionnière et principal acteur du microcrédit en France, souhaite mieux faire connaître la pertinence du microcrédit comme facteur d’insertion.
L’an passé, près de 40 000 personnes ont contacté l’Adie à l’occasion de la Semaine du Microcrédit.

Consultez la source de l’article.

Cet article a été généré à partir du flux RSS de Pôle emploi