Lancé ce lundi par François Hollande, ce grand concours s’adresse aux entreprises de toute taille (PME, grands groupes chercheurs, etc) et de tous pays. Peu importe la nationalité des porteurs de projet, la seule contrainte est de créer l’entreprise dans l’Hexagone et qu’elle soit de droit français.

L’objectif : attirer les meilleurs talents mondiaux et susciter la création d’entreprises innovantes dans sept grands domaines, identifiés comme stratégiques par la commission « Innovation 2030 » pilotée par Anne Lauvergeon. Cette commission sera chargée de sélectionner les 100 projets les plus prometteurs.

Pour participer, il suffit de remplir un dossier sur le site www.innovation2030.org.

Un concours en trois étapes :

  1. D’ici au mois de mars 2014, une centaine de projets seront sélectionnés, et bénéficieront chacun d’une enveloppe de 200.000 euros au maximum.
  2. La deuxième phase du concours est fixée à la fin 2014. Elle concernera de 30 à 40 projets qui bénéficieront d’un financement pouvant atteindre jusqu’à 2 millions d’euros.
  3. Enfin, à partir de 2016, un ou deux projets de chaque secteurs identifié par la commission Lauvergeon pourront recevoir jusqu’à 20 millions d’euros chacun.

Au total, l’État affectera 300 millions d’euros au financement de ces projets innovants dans le cadre du programme « investissements d’avenir » et en s’appuyant sur la Banque publique d’investissement.

Source : Technopole de La Réunion