Comme annoncé par Hervé Novelli, les auto-entrepreneurs exerçant à titre principal une activité artisanale devront s’inscrire au Registre des métiers. Cette mesure sera en vigueur à compter du 1er avril 2010.

Les auto-entrepreneurs sont dispensés :
– du stage de préparation à l’installation avant son immatriculation au répertoire des métiers ;
– et de l’obligation d’immatriculation au registre des métiers s’il n’exerce une activité artisanale qu’à titre complémentaire. A contrario, l’exercice d’une activité artisanale à titre principal impose l’inscription au registre.

A partir de cette date, seules les personnes exerçant une activité artisanale à titre accessoire sous le régime micro-social continueront à bénéficier de la dispense d’immatriculation.